publication

Tagebau Garzweiler - co-édité par Koalath et neutre

Livre 23 x 32 cm - 88 pages - 28,00€
Disponible sur commande à Denis Deprez - postmaster@denisdeprez.com

Le projet Tagebau Garzweiler est une enquête artistique autour d’un site en mutation : une mine à ciel ouvert située en Allemagne entre Aachen et Düsseldorf.

Le projet de publication Tagebau Garzweiler s’inscrit à la suite du film éponyme co-produit par les Ateliers de Production Graphoui. Un extrait du film est visible ici.

Durant 5 années, soit une vingtaine d’aller-retour entre Bruxelles et la mine, Denis Deprez collecte des relevés vidéographiques autour de la mine et de sa région. De l’accumulation des sons et des images nait un film.

Les images filmées montrent l’étendue du site d’extraction, l’ingénierie démesurée des machines et l’impact sur l’environnement social et écologique de la région. Le projet Tagebau Garzweiler est le récit d’une industrie qui façonne le monde à son image. Pour produire, il faut détruire. La destruction du vieux village d’Immerath s’ajoute aux douze autres bourgades rasées pour installer le site d’extraction du charbon brun, le lignite. Neu-Immerath accueille les habitants déplacés du village détruit d’Immerath. La centrale dernier cris de Niederaussem écrase une petite cité qui présente le plus haut taux de particules par million de CO2 en Europe.

La publication est un module autonome qui prolonge la réflexion engagée dans le film.

Les dessins documentent la logique de séparation liée à l’industrialisation : il y a d’un côté les lignes de l’architecture urbaine et industrielle, de l’autre les masses mouvantes de l’environnement.